Ma femme moi Seb et Melissa

Après le départ de notre fils pour l’Australie, ma femme est en grand déprimé. J’ai pris la décision de prendre une semaine de congé à destination de Normandie, dans un hôtel quatre-étoiles. Tout se passait bien, vacance tranquille et normale, jusqu’au  troisième jour.

Nous avons décidé d’aller à la plage de nudiste, nous marchions au bord de la mer, nous avons trouvé, un emplacement idéal, près des dunes, nous serons à l’abri du vent, avec des arbres pour avoir de l’ombre, calme et loin des gens.Nous nous installons  et nous étalons nos serviettes, avant de quitter l’ensemble de nos vêtements. Elle m’étala de la crème à bronzer sur tout le corps en me massant légèrement et je lui fis de même, ce qui nous excite terriblement tous les deux,,et aussitôt je penche mon visage vers le sien et je prends possession de sa bouche pour un long et langoureux baiser. Pendant ce temps une de mes mains se posent sur un sein qu’elle soupèse, puis me doigts, pinçant un téton qui s’érige fièrement, l’autre main caresse les jambes en continuant de malmener le téton raidi. À un moment, elle se redressa assez brusquement : elle avait dû entendre un bruit. Je regardai instinctivement derrière nous et aperçus la arrive d’un couple, vers  à nous. Nous nous sommes immédiatement arrêtés, et regardant le couple nous approchant, et ils nous demandent si cela ne nous dérange pas de rester à côté de nous. l’homme a environ vingt-cinq ans, et la femme, environ dix-neuf. Nous avons accepté, avec grand plaisir! Je fais les présentations, terry Marianne, ils se présentèrent aussi,Seb et Melissa. Présentation faite. Seb expliquant qui ils sont ici pour leur lune de miel. En parlant avec Seb, Melissa commence d’estale les serviettes sur le sable,à côté de nous!elle enlève son tee shirt et son pantalon et se retrouve en slip et soutien Gorge. Et dégrafe son soutien Gorge, et sous mes yeux apparaît dès magnifique poitrines. Superbement galbés et ferme ensuite enlevé son slip et se retrouve nu à côté de moi. Melissa a de belles formes, très féminines et une paire de seins pleins et fermes qui ne peut qu’attirer le regard. En suite seb il enlève son tee shirt, déboucle sa ceinture, laisse tomber son pantalon et après il enlève son sous-vêtement, Je vois un homme baraqué aux abdominaux et pectoraux saillants mais lorsque mon regard se pose entre ses jambes, je me sens gêné, il a une bite énorme digne des plus célèbres acteurs de films porno. Au repos elle est déjà une fois  plus grosse que la mienne. Je peux pa m’empêcher de la regarder ce qui fut sourire Seb.

Je remarquais  le regard de ma femme glissait vers le sexe qui pendait le long des cuisses de Seb. Celui-ci n’était pas en reste là, et son œil restait littéralement collé sur celui de ma femme! Nous ne nous doutions pas que la présence de cette couple et surtout  allait pimenter nos vacances d’une façon que nous n’avions pas prévue.

La conversation s’engage lentement après les salutations d’usage. Nous parlons de tout et de rien, Nous faisions doucement connaissance, cherchant sans le dire à découvrir qui était l’autre, ce qu’il aimait voir et faire, avec le sentiment étrange de le connaître depuis longtemps. Seb surmontées d’un sexe, mais le problème c’était la largeur, qui devait être deux fois la grosseur normale et il n’était même pas bandé. Marianne ne peut ôter son regard du sexe d’Seb, elle est comme hypnotisée par cette énorme bite, Au fil de la discussion, ma femme précise que nous sommes un couple libertin, peu actif ces derniers temps, mais toujours ouvert au partouze. Seb lui sourit et lui répond.

-Nous sommes à votre disponibilité, si vous le souhaitez!

Immédiatement ma femme me regarde avec un regard érotique, cela va dire qu’elle accepte leur proposition!  immédiatement sans perdre de temps Les quatre grandes serviettes de plage réunies en carré forment un tapis multicolore.ma femme a posé la question à Melissa pour savoir si elle aimait la sodomie. Melissa a répondu qu’elle n’aimait pas et qu’elle ne voulait pas en entendre parler. ma femme lui  explique qu’elle était comme elle. Et qu’au début, son mari ne pouvait même pas lui caresser l’anus. Puis au fil du temps, elle a changé d’idées et s’est laissée séduire par la nouveauté. Depuis ce jour, elle ne jure que par la sodomie. Elle ne peut faire l’amour sans prendre son coup de queue dans la rondelle. Le langage cru a ajouté du piment à notre conversation. Melissa est tourné vers ma femme et lui dit que la discussion l’avait excitée et qu’elle avait envie d’essayer, là, sur-le-champ! mais à une condition!

Histoire de moloses236

Laisser un commentaire